• Formation professionnelle
  • /
  • Finissants et diplômés de L'EDQ
  • Marie-Michèle Gagnon-Tessier

    Diplômée 2010


    Pratiquement élevée à L’École de danse de Québec, Marie-Michèle Gagnon-Tessier y complète le programme Danse-Études et complète également le DEC en Danse-Interprétation de la formation supérieure en 2010.

    Ses passions pour le voyage, la danse et la découverte de soi l’amènent à partir, en 2012, pour Londres au Royaume-Uni pour compléter un Baccalauréat Honorifique en Art (Danse Contemporaine) au Trinity Laban Conservatoire of Music and Dance, axant ses études sur l’analyse du mouvement humain de Rudolf Laban et la pédagogie de la danse.

    En tant qu’interprète au Québec, elle a la chance de travailler avec les chorégraphes Mario Veillette, Catherine TardifOsez! 2010 par la cie Danse K par K et Andrée-Anne Giasson avec qui elle participe à Émergences Chorégraphiques 2011 mis en place par Première Ovation. Au cours de ses années en Europe elle collabore, entre autre, avec les chorégraphes Zoi Dimitriou, Marie Gabrielle Rotie, Thea Stanton et Jannick Moth avec qui elle présente des pièces au festival Resolutions! (2014) et au Royal Academy of Arts (2015) à Londres et au festival HangartFest en Italie (2015).  Elle est aussi invitée à travailler avec les compagnies Netherlands Dance Theatre II en Hollande et Hagit Yakira Dance au Royaume-Uni. 

    Intriguée par la recherche artistique, une volonté de confondre la relation entre l’artiste et le spectateur et la question "Qu’est-ce que l’Art?", Marie-Michèle crée principalement des oeuvres environnementales et multi-disciplinaires dont Story of Place (2014) et Mandala (2015), toutes deux soutenues par le conservatoire. Une rencontre inespérée l’amène aussi à collaborer avec le musicien Dr. John Richards et son groupe Dirty Electronics de DeMontfort University, Leicester. Ils explorent les relations entre corps et sons. Leurs expérimentations et inventions sonores aboutissent par plusieurs chorégraphies dont : Hug (2013), Stealth (2013) et Ribbons and Strings (2014) présentées dans le cadre des nuits de musique électronique Non-Classical dirigées par Gabriel Prokofiev.

    En 2014, Marie-Michèle prend un tournant pour s’intéresser de plus en plus à la Danse-Thérapie et le travail social. Elle découvre et a immédiatement un coup de cœur pour le Vital Danza (Vital Development), une méthode de développement personnel par le mouvement initiée par Patricia Martello, et complète le programme en 2015 pour en devenir facilitatrice. Ceci l’amène à se former en Espagne, aux Îles Canaries, en Grèce et aux États-Unis, où elle rencontre une communauté internationale qui l’aide énormément dans la réalisation de ses propres cours ici au Québec. Depuis son retour dans la province en 2016, elle donne des séances pour adultes et dans les résidences pour retraités et elle continue activement à se perfectionner dans la méthode.

     www.vitaldanza.ca



    ET LA PASSION S'ÉLÈVE

    L'École de danse de Québec

    Centre de production artistique et culturelle Alyne-LeBel
    310, boulevard Langelier, bureau 214
    Québec (Québec) G1K 5N3

    Téléphone : 418-649-4715
    Télécopieur : 418-649-4702

    info@ledq.qc.ca

    Heures d'ouverture

    Secrétariat, bureau 214, 1er étage :
    Lundi au vendredi : 9h à 12h et 13h à 16h

    Réception, rez-de-chaussée :
    Lundi au vendredi : 16h30 à 21h30
    Samedi : 8h30 à 18h
    Dimanche : 8h30 à 15h15 

    À noter que l'École est fermée les soirs de semaines et les fins de semaines entre fin mai et début septembre.

    Suivez nous sur :   

    Soutenez-nous :   

    Faire un don maintenant par CanadaHelps.org!
    © 2011-2019 - L'École de danse de Québec.