IMPORTANT | Veuillez prendre note que l’équipe administrative est présentement en mode télétravail, et seule une équipe réduite travaille physiquement dans l’École. Toutefois, nous restons à votre disposition par téléphone, courriel ou via nos réseaux sociaux dans nos heures d’ouverture. Au plaisir de vous retrouver!

Suite aux annonces gouvernementales du 31 mars 2021, nous sommes dans l’obligation d’annuler nos Cours grand public en présence. Ainsi, à partir du 1er avril, tous nos cours de danse et de mise en forme (pour enfants, adultes et Troupes) reviennent entièrement en ligne! Pour plus d'informations, consultez notre dernière mise à jour sur le site Web! En cas de questions, veuillez nous appeler au 418 649-4715, poste 0. Merci de votre fidélité et de votre formidable capacité d'adaptation!Au plaisir! Mesures COVID-19 - Mise à jour - 1er avril 2021

L'école de danse de Québec

Spectacle de mi-année de la Formation supérieure

12 décembre 2019

Le 11 décembre dernier, à la Maison pour la danse, les danseurs du programme de Formation supérieure en danse contemporaine présentaient la première de Repères 3, leur spectacle de mi-année. 

Des univers chorégraphiques éclectiques

Au total, cinq pièces, cinq univers chorégraphiques complètement distincts et singuliers : Odile-Amélie Peters, chorégraphe, interprète et diplômée de L'EDQ, Jean-Pierre Perreault, monument de la danse contemporaine québécoise, (transmission chorégraphique assurée par Ginelle Chagnon, avec la permission de la Fondation Jean-Pierre Perreault), Yvann Alexandre, chorégraphe français et initiateur du projet de la Petite université de la danse, Aïcha Bastien-N'Diaye, chorégraphe, interprète, diplômée et professeure de L'EDQ et Lina Cruz, chorégraphe montréalaise.

Les danseurs ont livré un spectacle intense, qui était tour à tour poétique et déjanté, sobre, précis puis loufoque et stylisé,  bref une parfaite incursion dans le vaste univers de la danse contemporaine. Attention public : si vous pensiez être tranquillement assis à contempler le beau, préparez-vous à être saisi par la qualité de la présence des danseurs de la formation supérieure, qui prennent d'assaut la scène de la Maison pour la danse avec des performances électrisantes et explosives (clin d'oeil ici à l'indomptée Ônonta' (montagne en Wendat), la pièce d'Aïcha Bastien-N'Diaye).

Un spectacle à voir encore ce soir et demain, à la Maison pour la danse dès 19h30. Vous pouvez vous procurer des billets sur place ou sur Lepointdevente.com.