IMPORTANT | COVID-19 : Bonne nouvelle! Le camp d'été prévu du 29 juin au 17 juillet aura bel et bien lieu! Consultez notre Foire aux questions pour plus de détails.

L'école de danse de Québec

Sylvain Lafortune : ses conseils aux futurs pros de la danse

28 février 2020

Depuis déjà plusieurs années, L’École de danse de Québec a la chance d’accueillir le danseur Sylvain Lafortune parmi ses professeurs invités. Cette fois, ce sont les étudiants de 2e année ainsi que les Finissants de la Formation supérieure qui ont pu approfondir le travail de partenaires avec ce grand maître des portés!

Ayant travaillé pour des compagnies de renom telles que Les Grands Ballets Canadiens, Lar Lubovitch Dance Co., O Vertigo et Montréal Danse, Sylvain Lafortune se consacre de surcroît à l’enseignement de la danse et à la mise en scène de spectacles de cirque. Grâce à ses recherches sur le travail de partenaires en danse, dans le cadre de son doctorat, il s’impose comme référence en la matière au Québec et ailleurs.

L’EDQ a profité de son passage comme professeur invité pour en savoir davantage sur ses études en danse et ce qu’il cherche à transmettre en tant qu’enseignant.

Quand vous repensez à vos études en danse, qu’est-ce qui vous a le plus marqué?

Ce que je retiens le plus de mon parcours d’étudiant en danse est le grand bonheur que j’y ai vécu. Ce fut un moment de ma vie où je n’avais aucun doute ni sur le travail à faire, ni quant à pourquoi je le faisais. Je voulais danser, et c’était ce que je faisais. Je ne m’entrainais pas pour un avenir lointain et incertain qui justifierait et récompenserait mes efforts, mais pour la gratification immédiate que le travail du corps me procurait. La dépense physique a toujours été pour moi agréable. Mais mon esprit appréciait également la nuance des gestes, les sensations particulières de chaque action et micro-actions, la poésie d’une qualité de mouvement et l’imaginaire des états de corps. Quelle chance de pouvoir m’y consacrer sans retenu! J’ai également d’excellents souvenirs des gens avec qui j’ai étudié. Même si depuis, je les ai presque tous perdus de vue, ils m’ont accompagné durant ce délicat passage à la vie adulte et m’ont aidé, chacun à leur manière, à me définir. Je garde d’eux un souvenir plein d’amour et de reconnaissance.


Qu’est-ce que vous souhaitez transmettre aux futurs professionnels de la danse en premier lieu?

Aux futurs professionnels de la danse, je souhaite surtout transmettre une conscience aiguë du corps, le véhicule à travers lequel chacun exprime sa singularité et expérimente le monde. Le corps est une source incroyable de connaissances, une connaissance de soi d’abord et avant tout. L’œuvre de l’interprète, c’est lui-même, et son travail, c’est de se connaître le mieux possible. Tout son entrainement, toutes ses expériences de travail, servent à le rendre plus habile (pour comprendre et agir) et plus sensible (pour percevoir et comprendre). Cet apprentissage commence à l’école, mais il se poursuit durant toute la carrière et probablement au-delà… Comme je n’ai pas encore arrêté après plus de 40 ans, je ne peux pas vraiment parler de ce qui se passe après!


Si vous deviez donner un conseil aux futurs professionnels de la danse, quel serait-il?

Restez enthousiastes et goûtez chaque occasion que vous avez de danser. Les chorégraphes avec qui vous allez travailler vont apprécier votre attitude positive autant que votre talent, sinon plus. Ils sont dans le doute quand ils créent et veulent s’entourer d’une équipe qui les appuie sans réserve dans leur démarche. Cherchez votre famille artistique, la gang avec laquelle vous vous sentez bien et aurez envie de passer du temps, avec laquelle vous partagez les mêmes valeurs et la même esthétique. Si vous avez la chance de la trouver, vous allez vivre ensemble une aventure extraordinaire.

L’École de danse de Québec tient à remercier Sylvain Lafortune pour le partage de ces quelques pensées avec le public!

L’EDQ reçoit chaque année plusieurs artistes, chorégraphes et professeurs invités afin d’initier les étudiants-danseurs à divers processus créatifs.

En savoir plus sur

Sylvain Lafortune

Lire la biographie

© Laurent Theillet