MPORTANT | Veuillez prendre note que suite aux dernières mesures gouvernementales, l’équipe administrative est présentement en mode télétravail, et ce, jusqu’à nouvel ordre. Toutefois, nous restons à votre disposition par téléphone, courriel ou via nos réseaux sociaux dans nos heures d’ouverture. Au plaisir de vous retrouver!

Suite aux dernières mesures gouvernementales liées à la COVID-19 annoncées le 31 décembre dernier, L’École est dans l’obligation de suspendre temporairement ses activités grand public pour adultes et enfants. Comme nous souhaitons de tout cœur vous offrir la session de cours en présence, nous avons pris la décision de reporter le début de la session d’hiver 2022 des Cours grand public à une date ultérieure. Pour en savoir plus, visitez Mesures COVID-19 - Mise à jour - 10 jan 2022

L'école de danse de Québec

Aïcha Bastien N'Diaye

Wendake, QC

De la nation Huronne-Wendat, Aïcha est initiée au mouvement par la dans traditionnelle de la Guinée tout en grandissant sur la réserve de Wendake. Créant instinctivement un mélange homogène entre deux fortes cultures, son engouement pour la physicalité et l’expressivité de la danse la guide rapidement vers le Programme Danse-Études de L’École de danse de Québec, puis  la formation supérieure en danse contemporaine de L’École de danse de Québec. 

Au cours de cette formation, Aïcha développe un intérêt pour la chorégraphie et pour la vulnérabilité de l’artiste sur scène. Créant des unions entre différents styles de danse, elle présente le traditionnel d’une façon rafraîchissante et contemporaine. Adepte de crossfit et du powerlifting, passionnée par l’écriture et la psychologie, productrice de contenu pour la websérie Les Formidables de Radio-Canada, interprète et membre du conseil administratif de la compagnie de danse WuXingWuShi/Mikaël Montminy, interprète pour la compagnie de danse percussive et contemporaine Bourask/Sylvie Mercieret performant sur la scène urbaine, elle fait partie de ceux qui souhaitent changer le monde de la danse et la vision qu'il porte sur lui-même. 

Enseignant différents styles à L’École de danse de Québec et pour NDIAYA Danse, Aïcha perçoit l’enseignement comme une façon de partager connaissances, énergie et ce besoin humain d’utiliser l’expression corporel pour créer des liens. Autant au grand public qu’au programme collégial, la transmission et la communication de la danse sont donc pour elle un médium actuel de changements et d’innovations. Quoi de mieux que d’orchestrer une symphonie corporelle pour combattre l’ignorance?

« Inspirée par papa, soutenue par maman. Je veux danser pour grandir, m’assagir, m’épanouir et danser encore pour savoir interpréter avec la vulnérabilité d’un enfant. »